Pourquoi acheter un petit château ?

Autrefois, devenir châtelain était un titre envié alors que de nos jours, il est assez difficile d’en être fier car l’entretien d’un château coûte très cher. Posséder un château, c’est bien ; pouvoir l’entretenir, c’est dur. Qu’appelle-t-on « petit château » ? Quelles sont les raisons pour lesquelles le fait d’acheter un petit château est une bonne idée ? Comment rentabiliser votre achat ? Voici de quoi il en retourne.

Un « petit château »

L’expression « petit château » peut désigner un édifice fortifié construit au Moyen-âge où les rois et seigneurs des terres alentours vivaient ou un manoir construit à partir du XVIIe siècle qui servait de résidence pour les nobles. De nos jours, il n’est plus question de statut et la distinction entre ces deux types d’édifices ne se pose plus vraiment, car c’est maintenant leur valeur culturelle et historique qui compte.

En fait, le terme « petit » prend ici tout son sens en indiquant simplement la surface occupée par le château et son domaine. La surface habitable d’un petit château peut être de l’ordre de 200 à 600 m². Certains édifices sont pourvus d’étangs ou de parcs aux alentours.

Acheter un petit château, est-ce une bonne idée ?

Lorsqu’il s’agit de vendre ou d’acheter ce type de bien, il faut être bien informé sur tous les aspects juridiques et financiers que représente un tel investissement. Si selon des chiffres du Net, il est maintenant possible de devenir propriétaire d’un château pour moins d’un 1 million d’euros, il est important de connaître toutes les charges qui vous incombent à la suite de votre achat. En France, c’est un marché qui s’ouvre à tous.

Depuis quelques années, il est maintenant devenu favorable d’investir dans l’achat d’un petit château, car en plus de bénéficier d’une grande surface habitable, la vie de château est parfois moins difficile qu’il n’y paraît. De part leur charme et leur côté historique, les châteaux sont des monuments du patrimoine français. De ce fait, ils sont normalement inscrits à l’ISMH et bénéficient d’aides de l’Etat par rapport à leur entretien.

Les différentes manières de rentabiliser un petit château

Plusieurs raisons poussent désormais beaucoup de personnes dans l’achat d’un château. En transformant les lieux : en chambres d’hôtes, lieu de réception, en musée, en parc de loisirs ou en utilisant les espaces du domaine dans le but de cultiver les terres…etc. Il existe bien des manières de rentabiliser l’achat d’un tel édifice sans le dénaturer.

À l’heure où les prix l’immobilier dans les villes atteignent des sommets, le fait de devenir propriétaire d’un petit château s’avère plus profitable. Dans les zones rurales en cours de revitalisation, les monuments historiques seront désormais exonérés de l’IFI notamment s’il y a une forêt qui jouxte un château. C’est un amendement déposé au projet de loi de finance 2020 par Gilles Carrez.

Maison d’architecte : les avantages